Les édifices religieux

Parcourir et découvrir la Côte des Isles, c’est aussi s’arrêter pour visiter quelques églises et autres édifices religieux remarquables…

Les églises et chapelles

Eglise Notre Dame à Port-Bail

© Marc Lerouge – PAT du Cotentin

Eglise de Canville-la-Rocque

© OTCDI

  • L’église Notre-Dame de Port-Bail, datant du 12ème siècle et classée Monument Historique,
  • L’église romane de Barneville-Carteret classée Monument Historique où l’on peut admirer la tour fortifiée, de magnifiques chapiteaux ornés de motifs géométriques et de décors végétaux, de personnages et d’animaux fantastiques,

  • L’église de Canville-La-Rocque, dont les voûtes et les murs d’une chapelle ont été recouverts de peintures représentant une légende bien connue, a le mérite d’être le seul endroit à présenter l’intégralité de cette œuvre.

Des concerts sont régulièrement organisés dans ces églises et chapelles où les musiciens bénéficient d’une bonne acoustique. Des expositions de peintures et de sculptures sont organisées à l’église Notre-Dame par le Comité d’Action Culturelle de Port-Bail (contact : 06 08 92 50 86).

Patrimoine religieux

© OTCDI

Le territoire compte d’autres édifices religieux aux particularités singulières :
  • Fresques dans les églises de Saint-Jean de la Rivière, Saint Georges de la Rivière et Denneville,
  • La grotte de Notre-Dame de Lourdes au pied du Mont Lucas à Saint Georges de la Rivière,
  • Des maîtres-autels et retables restaurés ou en cours de restauration…
Des associations se mobilisent pour la restauration de notre patrimoine :
  • Les Amis de la chapelle Saint-Louis à Barneville-Carteret,
  • L’Amicale Saint-Hélier pour l’église d’Omonville-la-Foliot à Denneville,
  • La fédération des associations du patrimoine pour l’avenir de Port-Bail (FAPAP) pour l’église Notre-Dame et le baptistère

Venez soutenir leurs actions en participant à l’une de leurs manifestations (expositions, concerts…) ou en visitant l’un de ces sites !


Les ruines de Carteret

Dans un site classé, entre le cap de Carteret et les dunes, s’élèvent les ruines d’une église dédiée à Saint-Germain-le-Scot, qui évangélisa le Cotentin au Vème siècle. D’après la légende, le vieux village de Carteret, situé à proximité de cette église, aurait été détruit par l’hypothétique raz-de-marée de 709. D’autres s’accordent à dire que le village aurait été recouvert par le sable des dunes d’Hatainville, toutes proches…

Ruines de la vieille église

© Marc Lerouge – PAT du Cotentin


Les croix de chemins

Situées aux carrefours, les croix des chemins avaient autrefois un double rôle de guide et de protection. La croyance populaire voulait que les carrefours soient des lieux fréquentés la nuit par les mauvais esprits, “le diable y revenait”, les calvaires exorcisaient l’endroit. Plus généralement, les croix servaient de lieu de rassemblement pour prier, de limite de villages ou de domaines religieux, pour commémorer un événement heureux ou expier un événement malheureux survenu à cet endroit.


Le baptistère de Port-Bail

Une autre curiosité de la Côte des Isles, réside dans la découverte fortuite en 1956 à Port-Bail, d’un baptistère daté du VIème siècle. Constitué d’un bassin hexagonal, il est le seul connu au nord de la Loire. Le baptême par immersion y était pratiqué par l’évêque la nuit de Pâques. Un grand projet de mise en valeur du site est actuellement en cours d’étude.

Baptistère de Port-Bail

© OTCDI

Visite extérieure et libre du baptistère toute l’année, panneaux d’interprétation à disposition. Visites commentées en juillet et août, et toute l’année sur demande pour les groupes. Renseignements auprès de l’Office de Tourisme. Tél.: 02 33 04 03 07.