Les jardins

La Presqu’île du Cotentin en règle générale et la côte des Isles en particulier, bénéficient d’un microclimat unique grâce aux influences du Gulf Stream. Aussi, il n’est pas rare de voir, ici et là, dans les jardins, une flore abondante, variée et des espèces exogènes à la région normande, comme des palmiers ou autres plantes typiques de l’hémisphère sud. Ici les jardiniers et les horticulteurs s’en donnent à cœur joie. Ce n’est pas par hasard si Stéphane Marie, le célèbre présentateur télévisé de France 5, y a son petit jardin secret…

Jardin de l’émission « Silence, ça pousse »

Entre deux tournages, Stéphane Marie revient entretenir sonJardin Stéphane Marie jardin de Saint-Pierre-d’Arthéglise. Depuis 2005, l’animateur télévisé a fait de son jardin le théâtre de son émission. Ce jardin expérimental et pédagogique s’organise en différentes ambiances, dans des environnements variés et permet de suivre les plantations tout au long de l’année.

Stéphane Marie rend régulièrement hommage à son jardin en l’ouvrant à la visite : chaque année, l’Office de Tourisme a connaissance des dates de visites courant du mois de mars. Contactez-nous à cette période pour vous tenir informé !


Jardin de la Bizerie

Jardin La Bizerie

Dans un vaste vallon, le journaliste horticole et écrivain Jérôme Goutier a créé son jardin en 1988, en privilégiant les persistants de l’hémisphère austral, vite devenus des géants : Nothofagus, Maytenus, Eucryphia, Pittosporum, eucalyptus… Au sud de la maison, agapanthes et autres Iridacées sud-africaines (Dierama, Watsonia…) signent une ambiance méditerranéenne. Au fond du vallon, la mare est bordée de fougères arborescentes.

Le Jardin de La Bizerie à Saint-Maurice-en-Cotentin, a été classé 12ème sur 22 au concours télévisé “Le jardin préféré des français”, diffusé sur France 2 en 2014.

Contact : Jérôme Goutier. Tél.: 02 33 04 94 56.

Témoignage de Jérôme Goutier, journaliste horticole et écrivain.

“Depuis tout gamin je suis passionné par l’univers des jardins. Je rêvais d’être jardinier et passais mes vacances à jardiner chez mes parents ou des amis sur la Côte des Isles. Après des études d’agronomie puis d’horticulture à Versailles, mon mémoire de fi n d’études portait sur l’acclimatation des plantes exotiques dans l’Ouest. En 1988, de retour dans le Cotentin après 4 années à écrire des articles au sein de l’hebdomadaire Rustica dont j’étais chef de rubrique, j’ai eu l’opportunité de démarrer mon propre jardin, sur un terrain vierge de 8000 m², une ancienne prairie où paissaient des vaches et où il n’y avait aucun arbre. Aujourd’hui, j’écris toujours et mon jardin, désormais adulte, met joyeusement en scène des plantes de tous les continents dans une ambiance libre, nature, laissée quelque peu sauvage. L’eau y joue un rôle prépondérant avec une mare à la base du vallon, plusieurs bassins et une cascade. Ouvert régulièrement à la visite (du 9/07 au 30/08, les après-midi du jeudi au dimanche), le «Jardin de la Bizerie» a été classé 12ème, parmi les 22 candidats du concours «Le jardin préféré des Français», diffusé en septembre 2014 sur France 2. Vous pouvez notamment le découvrir lors des rendez-vous «Cotentin Côté jardins», association créée avec des amis il y a six ans et qui comprend désormais 33 jardins de passionnés à visiter dans toute la Manche.”

Découvrez les nombreux autres jardins privés du Cotentin ainsi que leurs dates d’ouverture grâce au dépliant “Cotentin Côté jardins”, disponible dans l’ensemble de nos Bureaux d’Information Touristique (disponible chaque année fin mars/début avril).